Compagnie des Longs Marcheurs

Les Longs-Marcheurs, guilde RP sur Gw2
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue chez les Longs-Marcheurs ! Départ pour Elona le 26/11 en soirée !

Partagez | 
 

 [PORTE DISPARU] Fuaimniù [Validée]

Aller en bas 
AuteurMessage
Fuaimniù

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 30/06/2015
Age : 32

MessageSujet: [PORTE DISPARU] Fuaimniù [Validée]   Mar 30 Juin - 14:36





Fuaimniù "Fum".


  • Race : Sylvari
  • Classe : Elementaliste
  • Compétences et armement:
    -Ronce à la main qu'il charge d'électricité tel un fouet.
    -Magie élémentaire de guérison.
    -Médecine.
    -Invocation élémentaire.
    -Cuisine: (Si jeter des muffins à la gueule ca peut servir en dernier ressort.)


  • Fuaimniù est un être comme tout droit sorti d'un rêve. Son corps se délie en racines et boiseries aux teintes obscures formant une fine silhouette. Son visage végètal, sculpture mimétique d'un visage humain imite à la perfection toutes les expressions des êtres de chair, appuyé par un regard candide aux yeux effilés d'un pourpre prononçé . Cette impression iréelle se renforce plus encore à la nuit tombée, où le sylvari scintille d'une arabesque de luminescences coulant sur son corps et ses ronces tel des filets d'eau clairs. Grand voir très grands pour les communs de sa race, et mince, il veille à un certain maintien sévère. D'un caractère doux et affable, le sylvari semble d'un naturel avenant mais peut être un peu étrange de spontanéité et de bienveillance exacerbée. Né sous le cycle du jour, c'est un rêveur invétéré, optimiste à l'âme aussi brillante que le soleil du zénith. Loyal, fidèle, mais aussi secret, voir tourmenté, il est la surface claire et paisible d'un océan, éclatant pour mieux cacher les obscures abysses qui sommeillent en son sein. Sans demi-mesure, il est capable d'élans de bonté comme de sombres colères éclatantes, d'une empathie généreuse comme d'une violence extrême. Depuis qu'il a rejoint le front, son innocence semble disparaître lentement. Et la guerre marquer sa violente emprunte dans le cœur du sylvari. Preuve en est qu'il ne joue presque plus de musique.

    Jeune apprenti du Prieuré de Durmand, il tente de suivre la voie de la connaissance. D'un jeune peuple qui doit faire face à ce monde qui l'entoure, Fuaimniù s'efforce d'agir en adéquation avec les tablettes de Ventari et participer, à son petit niveau, à la quête de savoir de l'Arbre Clair, afin d'ériger un avenir où les sylvaris auraient pleinement leur place en Tyrie. Il use ainsi dans l'espoir de ses utopiques lendemains de compétences en guérison transmis par un étrange et secret ami et d'une connexion avec les éléments qui l'entourent. Il n'est pas rare de le voir communier à sa manière en tant qu'habile ménestrel pour ce monde et sa nature. Jouant d'une modeste flute taillée dans le bois et chantant des lais et des odes à des présences qu'il semble être le seul à voir et entendre...


  • Actuellement: Son enthousiasme et innocence lors de son arrivée semble lentement disparaître, la guerre marquant son emprunte dans le cœur et la personnalité du sylvari. De plus en plus sombre, une certaine mélancolie commence à se découvrir dans ses conversations. Il est d'ailleurs de plus en plus rare d'entendre le doux son de sa flute au sein du campement...

  • Répliques cultes : Le savoir n'est qu'illusion. Le véritable pouvoir se loge dans le cœur de chaque individu.



Dernière édition par Fuaimniù le Ven 31 Juil - 13:55, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fuaimniù

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 30/06/2015
Age : 32

MessageSujet: Re: [PORTE DISPARU] Fuaimniù [Validée]   Mar 30 Juin - 15:09

Statistiques


FuaimniùChoix retenuBonus de raceInfluence du BGEntrainementsAttribut finalModificateur d'attribut
IntelligenceBon---Bon+10
EspritBon+1 rang--Supérieur+20
DextéritéMoyen-Musicien +1-Bon+10
ForceCatastrophique---Catastrophique-20
VigueurAcceptable---Acceptable-10
VolontéMoyen---Moyen+0
CharismeMoyen---Moyen+0


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fuaimniù

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 30/06/2015
Age : 32

MessageSujet: Re: [PORTE DISPARU] Fuaimniù [Validée]   Ven 31 Juil - 13:31


I. Je me souviens...

Je me souviens…

Toutes ses images qui s’élèvent dans mon esprit comme autant d’esprits ou de vapeurs épaisses, floues, informes. Les odeurs de temps non encore passées, autant de fièvres brulantes d’une soif de découvertes. Et sa présence…

Je me souviens…

Cette présence si chaude, si réconfortante, de ce cocon vibrant de pureté, douce étole délicate dont la caresse sur mon âme en gardera à jamais le frisson. Elle écartait ses racines comme autant de bras maternels peut être pour mieux protéger ses enfants, mieux protéger ses boutons presque éclos mais guère encore tout à fait pousses.

Je me souviens…

De ce rêve, diaphane, illustration vivante d’un monde en constante évolution, dont les enseignements sont autant de traits d’un pinceau généreux de vie. Ses petites choses qui courent, je saurai plus tard que ce sont des skritts. Mais peu importe ce qu’elles sont à ce moment, de mes yeux entrouverts sur un demi-monde, j’entraperçois les richesses d’une existence qui ne saurait plus tarder.

Je me souviens…

De ce glissement, genèse de mon existence, naissance en ce monde. De l’immatériel au sensoriel, le toucher de l’herbe grasse, le chant des oiseaux, la lumière luisante des lumilules, le parfum de la lavande. Vertiges de vie, à genoux sur la terre de ce monde. Je relève les yeux et son regard bienveillant m’accueille en ce monde.

- Venez mon frère…Dit-il une main tendue. Vous avez beaucoup à découvrir.

Le bouton a éclot, ma cosse n’est plus, et je prends sa main prêt à me laisser entrainer dans ce monde qu’ils nomment Tyrie.

*****

-Réveilles-toi !!

Gniiii…J’ouvrais les yeux mais les rayons d’un soleil à son zénith me poussaient à les refermer. Je suis vaseux, je veux dormir encore…Je suis si bien.

-Allez Fuaimniù réveilles toi !! Il est midi et tu sais quoi ?

-Mmmmh non…Je grognais emmitouflé dans une large feuille. Laisses-moi dormir…

Eldenar me secouais alors, et m’ébouriffa les feuilles comme il avait tant l’habitude de faire avec Firus son chien de fougère, ce qui eut le don de m’agacer.

-C’est ton moisanniversaire !

J’ouvrais une seconde fois les yeux. C’est vrai c’était mon moisanniversaire, déjà, que le temps passe vite, et je quittais le doux refuge qu’était ce petit nid de feuilles et de lianes emmêlées.

-Déjà ? Je chassais un bâillement d’un revers de la main.

-Oui, tiens j’ai amené des fraises, juste pour toi. Me dit-il alors que je levai mon regard vers lui.

Eldenar était un grand sylvari, assez grand pour être aussi presque aussi grand que moi, mais beaucoup plus large que je ne le serai jamais. Il est venu en ce monde avec quelques feuilles sur un épais branchage qui lui sont très tôt tombés. Ainsi de son bois clair, il ressemblait à un chêne en hiver.

Je piquais quelques fruits dans la coupelle qu’il me tendit en me redressant légèrement sur le lit, croisant les jambes.

-Et que m’as-tu réservé comme surprise mon Frère ? J’espère de quoi…je piquais une autre fraise juteuse du bout de mon doigt…me distraire.

-Bien sûr, pour qui me prends-tu ? Son regard de pomme verte brulant d’une malice tel que je frémissais déjà d’excitation.

D’une main molle, je vins lui prendre la coupelle des mains pour la poser sur le lit et me tourner sur le ventre, agitant les jambes.  La gourmandise eu très tôt déjà d’être un trait important de mon caractère et j’en dégustai tous les fruits jusqu’au dernier, le gout sucré ravissait mes papilles, et me procurait une certaine ivresse, légère mais non moins déjà addictive.

Je surpris le regard d’Eldenar un sourire aux lèvres, un sourire…moqueur.

-Qui a-t-il. Pourquoi me regardes-tu comme ça. Quel est ce sourire ? Murmurais-je.

-N’ai-je pas le droit de te regarder mon frère ?

-Ho si j’en ai même l’habitude mais ce sourire-là, je le connais aussi Eldenar…

Un rire léger et aérien fusa dans la cosse alors qu’il s’approchait de moi, son index vint lentement me caresser le pourtour de mes lèvres et j’aperçu un peu du nectar rouge clair du fruit sur son doigt.

-Tu en as pleins la bouche…

J’haussais les épaules puis une fois la coupe de fruit vide, me leva en m’étirant de tout mon long.

-Bien, je prendrai bien un bain…

-Non. Répondit mon ami.

-Quoi non ? Si, je veux prendre un bain !

-Non…Nous partons Fuaimniù.

-Nous partons ? Dis-je surpris. Tu veux dire nous quittons le Bosquet ?

-C’est bien ce que je dis, nous partons. Me répondit Eldenar un large sourire aux lêvres.

-Mais…Mais…vraiment ?

Je me préparais nerveusement, jamais je n’avais encore quitté le Bosquet, ce n’était guère l’envie qui me manquait, mais Eldenar me mis toujours en garde contre les dangers du monde, et jamais je ne pris le courage de quitter la douce étreinte de Mère. De ses racines il était vrai que j’en avais fait le tour, les jardins, les étangs, les cosses, aussi prudent et sage que je puis l’être, je n’étais pas moins du cycle du demi-jour et la fougue était telle une petite voix dans ma tête qui me poussait à envisager cette possibilité. Fou de joie je m’enveloppai de mes courtes feuilles avant de sauter dans les bras de mon frère. Celui-ci me rattrapa avant même que je puis m’effondrer au sol et je levai un regard plus timide dans le regard de celui qui m’accompagnait depuis mon éveil.

-Si tu es prêt…L’Arche du Lion nous attend.

J’hochais lentement la tête, face à ce grand frère je me rendais compte comme je n’étais qu’une brindille, et je quittais le confort de ses bras puissants. Nous sortîmes alors de ma cosse direction le portail qui menait à l’Arche du Lion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [PORTE DISPARU] Fuaimniù [Validée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[PORTE DISPARU] Fuaimniù [Validée]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Compagnie des Longs Marcheurs :: Archives et Administration :: Archives des RP LM :: Archivage des fiches-
Sauter vers: