Compagnie des Longs Marcheurs

Les Longs-Marcheurs, guilde RP sur Gw2
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue chez les Longs-Marcheurs ! Départ pour Elona le 26/11 en soirée !

Partagez | 
 

 A- Dernières minutes du Faucon

Aller en bas 
AuteurMessage
Eli
Capichef
avatar

Messages : 250
Date d'inscription : 25/01/2015

MessageSujet: A- Dernières minutes du Faucon   Mar 27 Oct - 18:27

Le Faucon survolait lentement la jungle de Maguuma, moteur éthéromagique au minimum pour la plus grande discrétion, lumières éteintes à l'intérieur de l'habitacle.
Établir un campement de base, telle était la mission du Faucon. A son bord beaucoup de personnel dont médical comptant Shade, Osmund, Ciam, Ooresé et Seth des Longs Marcheurs. Devant leur servir d'escorte, Asteakin élémentaliste et Dyltarr juste... Dyltarr. Au dernier moment une asura du nom de Jynii avait rejoint le Faucon comme soutien technique et jeune recrue des Longs marcheurs. Ces volontaires répondaient aux ordres de l'Amiral Cruellemer et du Capitaine Tysian attendant les informations vitales requises pour coordonner les Longs Marcheurs du Mirage une fois ces derniers dans la jungle.

L'attente était pesante et chacun s'occupait comme il le pouvait. La plupart des soldats patientaient en serrant fortement leur paquetage contre eux, pas un mot, pas un murmure ne venait troubler le calme relatif de l'appareil. La traversée silencieuse devait durer toute la nuit et elle venait à peine de débuter depuis dix minutes que déjà elle semblait trop pesante.

Sur le pont principal, Osmund vérifiait son équipement. A l'arrière droit de l'appareil, Shilkyn patientait, appuyé sur la paroi. Au centre, parmis la foule Ooresé, Seth, Ciam, Asteakin et Dyltarr étaient installés silencieusement. Sur le pont inférieur, Shade vérifiait sans un mot la cargaison de fournitures médicales et Jynii observait les fonctionnement des moteurs.

Brusquement, une liane géante surgit sous l'appareil et vint le couper en deux en une poignée de seconde. Tout bascula soudainement lorsque le Faucon sectionné entama sa chute libre vers le sol de Maguuma.

Le choc envoya voler les volontaires et soldats embarqués et beaucoup furent projetés hors de l'appareil, parfois sans leur deltaplane pouvant leur sauver la vie.

A l'avant de l'appareil, Shade, Asteakin, Osmund et Ciam ont été projetés.
A l'arrière de l'appareil, Hildir, Shilkyn, Seth, Jynii et Dyltarr ont été envoyer contre les parois.

La carcasse fumante et inerte du Faucon se précipite vers le sol, les soldats hurlent , prie, crient, se jettent dans le vide ou y sont poussés par des sylvaris. La folie semble avoir prit possession des sylavris présents qui attaquent les autres races voire les leurs.... Il ne reste qu'une poignée de seconde pour tenter de s'extirper du métal avant qu'il ne se fracasse au sol.
[HRP : Les personnages disposent de 30 secondes avant de se crasher]

Racontez vos réactions jusqu'à ce que vous quittiez le dirigeable. Merci de préciser le matériel emporté.


Dernière édition par Amiral Cruellemer le Mar 27 Oct - 19:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eli
Capichef
avatar

Messages : 250
Date d'inscription : 25/01/2015

MessageSujet: Re: A- Dernières minutes du Faucon   Mar 27 Oct - 18:51

Jynii-----
« Hiiiiiiiiii »
Ce fut le seul cri que Jynii réussit à pousser avant de se faire projeter en arrière et de finir dans une caisse de matériel médical, fort heureusement les bandages. Elle ressortit la tête juste à temps pour voir un sylvari se ruer sur Norn et tenter de l’égorger. Rabattant ses oreilles et écarquillant les yeux, elle s’apprêtait à replonger dans sa caisse quand la sensation de chute libre lui remonta le cœur au bord des lèvres. Elle bondit, abandonnant tout autre paquetage autre que celui du Pacte et son deltaplane et se glissa dans le chaos vers l’ouverture béante de l’appareil.  Des larmes lui montèrent aux yeux en apercevant le reste de la flotte se faire décimer tandis qu’elle volait maladroitement entre les débris et les tentacules cinglant le ciel (Vigueur 77).
« Je crois que je vais peut-être mourir…. »



Hildir----

Hildir discutait avec l’opérateur de bord chargé d’établir des cartes dès le survol de la zone, en vain jusqu’à présent et maintenant les opérations furtives engagées il allait falloir attendre encore. Elle scrutait les écrans éteints par réflexe lorsque soudain, une liane géante déchira le dirigeable et emporta avec elle une dizaine de volontaires et soldats. Des débris vinrent s’écraser sur la table de commandement, assommant les opérateurs radios ou pire vu les flaques de sang. La partie inférieure du dirigeable plongea, entrainant tout le monde en arrière. Hildir se rattrapa à temps à un montant de mur (73), récupérant Piou et son sac au passage avec beaucoup de chance et d’agilité (103). Aucun de ses hommes en vue, elle les retrouverait en bas, surement… tentant de s’en convaincre, elle se hissa vers la table de commandement, et activa son deltaplane équipé depuis le début de l’opération. Equipée et avec Piou sous le bras, elle plongea pour s’extirper du Faucon sombrant.


Shade----

Shade avait été rejoint par un sylvari du Prieuré s’occupant également en recensant les caisses du Pacte. Ils avaient échangés des sourires polis mais crispés par le stress tout en comptant les caisses quand soudain il se jeta sur elle, l’appareil vu pris de violentes secousses au même moment. Shade tentait de se débattre, en vain (23), le sylvari serra ses mains autour de sa gorge. Dans une ultime tentative pour survivre, elle ouvrit sa gourde à sa hanche et le projeta à l’aide d’une lance de glace (110). Planter dans le toit de l’appareil, il hurlant à propos de Mordremoth, mais Shade n’y prêta pas plus attention, elle récupéra ses affaires tandis que la proue du Faucon basculait vers l’avant. Coincée… elle fit exploser par magie (107) un hublot et s’y glissa se laissant tomber dans le vide. Sans entrainement, elle réussit à ouvrir l’équipement de vol (78) et entama sa descente.  


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ciam



Messages : 16
Date d'inscription : 17/05/2015

MessageSujet: Re: A- Dernières minutes du Faucon   Mar 27 Oct - 19:03

Ciam, seule dans son coin, réfléchissait, ses armes, mis à part son parchemin enroulé toujours accroché à sa taille, posées à côté d'elle. Etait-elle réellement prête, jusqu'où peut-elle aller pour protéger sa nouvelle famille? Deux questions parmi d'autres, qu'elle n'aura pas le temps de creuser.

Car c'est à ce moment là que le cri du Dragon a retenti, et que le Faucon s'est retrouvé sectionné.

Emportée par le choc, la gardienne n'eut pas le temps de ramasser son bâton et sa masse, par chance toutefois, elle disposait encore du sac que le Pacte avait fourni, et de son deltaplane, qu'elle déploya juste à temps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vlad Empalcrâne



Messages : 27
Date d'inscription : 30/06/2015

MessageSujet: Re: A- Dernières minutes du Faucon   Mar 27 Oct - 19:15

Seth n'avait rien vu venir et se retrouva violemment projeté contre les parois du dirigeable, étant méchamment assomé par l'impact (21), dans sa demi-conscience, il demanda à Hydreptil de faire en sorte de déployer son deltaplane à sa place (40) En vain...

Ne pouvant rien faire et voyant la carcasse s'écraser, il tenta de lutter pour sa survie, mais sombra... Inanimé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shilkyn Tysian
Lieutenant
avatar

Messages : 101
Date d'inscription : 26/01/2015
Age : 26
Localisation : Somewhere over the rainbow

MessageSujet: Re: A- Dernières minutes du Faucon   Mar 27 Oct - 19:22

Shilkyn s'ennuyait. Le temps passait trop lentement à bord et la tension des autres personnes présentes était palpable. Trop palpable. Que les soldats stressent avant un combat, il n'avait rien contre : lui même ressentait de l'anxiété à l'idée de périr ou pire, de perdre Lian... Mais entendre ces Humains prier en continu, ces Asuras se plaindre, ces Charrs et ces Norns se vanter de leurs capacités de combat et ces Sylvaris se...

Tout bien réfléchi, les Sylvaris avaient l'air de faire quelque chose d'étrange. S'extirpant de sa rêverie, il entendit le Grondement.

Celui de Mordremoth. Sourd, grave... Rauque. Aussitôt, un Sylvari à sa droite dégaina un maigre couteau pour l'attaquer, recevant immédiatement un coup de pied de botte renforcée (72) dans le ventre.

Qu'est-ce qu'il se passait ? Partout, les Sylvaris devenaient comme fous furieux. Des traitres de longue durée ? Shilkyn n'eut pas le temps d'obtenir sa réponse, voyant le dirigeable se faire sectionner en deux parties.

Au dessus de lui, le vide. Il n'avait le temps de rien faire pour son équipement.

N'ayant sur lui que son sac du Pacte, sa petite sacoche à sa jambe et son deltaplane, Shilkyn s'apprêtait à ouvrir ses ailes lorsqu'il remarqua Seth, inconscient.

Le ramassant rapidement et abandonnant Frimas, son espadon lié en lâchant un "On se retrouve en bas !", il attrapa Seth par le col et déploya son deltaplane, s'élevant rapidement au dessus du dirigeable en chute libre... Ou du moins il essaya. Dans sa remontée, le deltaplane heurta le dos armuré d'un Veilleur et une des ailes se tordit.

En vrille au dessus de la jungle, Shilkyn savait qu'à deux, ils ne survivraient pas avec un deltaplane endommagé. Après avoir ouvert celui de Seth et laissé le Long-Marcheur à son vol inconscient... Shilkyn essaya d'atterrir de son côté en un seul morceau, activant son linceul. (81)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Öoresé

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 28/07/2015

MessageSujet: Re: A- Dernières minutes du Faucon   Mar 27 Oct - 19:54


La petite musicienne argentée embarque perdue dans la masse des volontaires et des soldats. Parfois au grès des mouvements elle aperçoit un visage familier mais ils sont rapidement avalés par la foule.

Dans sa tête la mélodie raisonne en notes dérangeante faisant dériver son esprit.  Le parfum d'une rose, la brise légère faisant onduler l'onde. Le contact réconfortant de sa paume sur sa main.


- Ca va aller ?

Elle se tourne brusquement et la vision s’efface.

- C'est ta première, pas vrai gamine ?
- Oui. Et je ne suis pas une gamine.


Elle commence à être lasse d'expliquer qu'elle n'est pas une jeune Pousse. Elle fut naïve avant, mais jamais innocente. Pourtant elle se force à sourire à l’homme au teint basané et au visage buriné par les ans. Il lui répond en lui donnant une petite tape amicale sur l’épaule.

- Bouge pas gamine. J’vais nous récupérer des planeurs. S’tu restes près de moi j’t’aiderai. Et tu verras nous nous en sortirons vivant.
- Merci.


Réconfortée malgré elle, elle vérifie les attaches de ses sacs puis se cale au mieux possible se perdant de nouveau dans ses rêveries. Elle ne le voit pas revenir et encore moins lui balancer sur les genoux l’imposante machinerie. Le souffle coupé aussi bien par l’effet de surprise que par le poids de l’objet, la sylvari lance un regard courroucé sur celui qui rit d’un air malicieux.

-‘Faites j’m’appelle Stern et toi ?
- Öoresé.
- Bien alors Öoresé je vais t’aider à enfiler ton deltaplane. Ensuite j’te montrerai c’que tu dois faire pour ouvrir les ailes. 'Ttention tu l'ouv'e pas dedans, hein !Pour le reste..
 ** il hausse les épaules** faut miser sur la chance de ne pas avoir à s’en servir.

Il part dans un nouveau rire jovial. Et durant un temps, ils discutent tissant les prémices d’une amitié.  D’un coup le silence s'impose, ensuite les premières explosions et les nouvelles catastrophiques s’enchainent sur les hauts parleurs. Dans sa tête une tempête s’est déchainée. La musique se brise puis se recompose différente, monstrueuse. Elle augmente, vibre et implose la laissant presque inconsciente. Pourtant elle perçoit les voix ; la colère, la peur, puis la haine en sont le thème. On la tire violemment par le bras pour la faire faire avancer. Elle ne comprend pas ce qui se passe. Un charr se met à crier. Une embardée suivie d’un craquement sinistre et tous sont projetés brusquement contre la paroi tribord. Non loin au dessus de leurs cranes, une énorme épine vient de briser la coque envoyant des débris métalliques dans tous les coins. Des fissures s’ouvrent, des bourrasques aspirent les gens vers le vide. La terreur envahit les esprits. Des combats débutent mais elle n’en saisit pas la teneur tandis qu’elle est poussée vers une brèche.

- Allez la gamine.. on va voir si on peut s’en sortir. T’inquiète j’t’suis, tu tires sur la manette et tu te laisses planer.

Un coup plus brusque la fait basculer hors de l’habitacle, quelqu'un tire pour elle sur la manette et  les ailes du planeur s'étirent. Elle tombe, remonte, tournoie. Elle ne voit rien sauf de la fumée. Parfois lorsqu’un mouvement d’air écarte un pan de nuages elle devine des formes monstrueuses : mélange de ronces et de métal broyé. Dans ses oreilles le vent hurle. Tout n’est que jeu d’ombres et tonnerre lumineux. Impuissante, elle se laisse balloter sans pouvoir contrôler son vol …


Dernière édition par Öoresé le Mar 27 Oct - 20:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeazaa
Chef de section
avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: A- Dernières minutes du Faucon   Mar 27 Oct - 19:58

Faire jouer les mécanismes de son fusil, vérifier que tout son équipement était bien accroché et mémoriser se que contenait chacune de ses fioles. C'était devenue une habitude qu'Osmund avait prit depuis qu'il était chez les Longs-Marcheurs. Ca lui permettait de penser à autre chose.
Tout était en ordre. Il ne lui restait plus qu'à accrocher son deltaplane. Avec son réservoir dans le dos c'était relativement contraignant, mais il arrivait à caser le premier sous le second. Pas pratique, mais fonctionnel…

Il avait à peine commencé à enfilé le harnais qu'un rugissement sourd retentit…Le dirigeable était déjà relativement silencieux. Là, c'était pire. On n'entendait plus que le vent taper contre la carlingue. Puis se fut le chaos.

Osmund n'eut pas le temps de voir se qu'il se passait. Son deltaplane lui fut arraché, quelqu'un lui avait sauté sur le dos, et il sentait qu'on lui griffait le visage, à la recherche de ses yeux. Osmund se débattit et empêcha son agresseur de le blesser sérieusement avec succès (60) sans pour autant réussir à s'en débarrasser. Il se projeta alors violement en arrière, contre le mur. Suffisamment fort (80) pour entendre un bruit de verre qui éclate suivit du crie de douleur de son assaillant. Il ne sentit plus son poids sur son dos. Mais plus inquiétant, il ne sentit plus non plus de sol sous ses pieds.

Osmund était dans les airs, des débris volaient partout autour de lui. Un des projectiles lui fit rater un battement de cœur. Son deltaplane lui passait juste sous le nez et chutait avec lui. Osmund tenta de s'orienter, comme il pouvait, en chute libre, pour rattraper se qui était probablement son seul espoir de survit. Il put saisir le deltaplane (97). Il n'aurait pas le temps de le mettre correctement. Il passa maladroitement quelques sangles pour que l'appareil ne parte pas sans lui à l'ouverture des ailes.
Il ouvrit son deltaplane. Tard. Très tard. La réception allait être rude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asteakin Loxley

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 10/10/2015

MessageSujet: Re: A- Dernières minutes du Faucon   Mar 27 Oct - 21:56

Je savais que le combat contre Mordremoth allait s'annoncer compliqué.. En réalité pour tout vous dire je commençais à regretter d'avoir quitté ma famille et ma fille pour le front.. Mais je n’eus pas le temps de désespérer d'avantage ,  la triste réalité  s'annonça à mes oreilles..

Le cri du dragon ancestral Mordremoth retentit, pire encore... Le faucon fut sectionné en deux par une liane géante... Je fus éjecté plus loin et un Sylvari m'attendait pour me recevoir avec une épée pour m'empaler, cependant mon instinct de survie fus le plus fort... J'utilisai la magie de l'air pour me réceptionner plus tôt que la normale (78) et je lui lançai un éclair pour le foudroyer (66) voyant que mon salut serait uniquement le deltaplane...

Je fonçai en accélérant ma vitesse avec l'air et sautai dans le vide tout en essayant de descendre avec l'aide du deltaplane mais également ma magie dans le chaos et la désolation qu'avait engendrés Mordremoth. (58)


Dernière édition par Shilkyn Tysian le Jeu 29 Oct - 8:17, édité 1 fois (Raison : Ortho.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orsa

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 01/08/2015

MessageSujet: Re: A- Dernières minutes du Faucon   Mer 28 Oct - 20:18

« J'ai faim. »

« ... »

« J'ai faim, j'ai faim, j'ai faim. »

« N'avez-vous pas pensé à manger avant de partir ? »

« Si, bien sûr. »
le norn sourit de la naïveté de son voisin, comment pouvez t-il poser une telle question. « Mais là, c'est clairement l'heure du deuxième souper. Grmpf, et le premier souper était médiocre. »

Une liane mordrem transperça le blindage. Les aéronefs ne cessaient de faire pester Dyltarr, d'abord la griffe puis ça.  Il ne saisit pas la gravité de la chose sur l'instant, il se prépara à combattre lorsqu'en jetant un œil au personnel, qu'il devait protéger, il comprit qu'il fallait évacuer.


« Par l'Ours ! »


Alors que le Faucon se précipitait dans le vide, Dyltarr parvint à contenir sa peur. Il ne reçut aucune consigne, c'était comme chacun pour soir pour cette évacuation chaotique. Le norn se souvint de la  machine qu'il avait dans le dos, un deltaplane.

Dyltarr chercha des yeux un endroit dégagé pour sauter. Il sentit quelqu'un le saisir pour le jeter dans le vide. Sans comprendre ce qui venait de se passer, le norn quitta le Faucon qu'il ne touche le sol. Il plongea avant qu'il ne soit trop tard et pria tous les esprits d'arriver en bas en un seul morceau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A- Dernières minutes du Faucon   

Revenir en haut Aller en bas
 
A- Dernières minutes du Faucon
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 66 minutes Rennes
» Connexion qui dure 2 minutes max
» Vous avez 2 minutes a perdre?
» Equipement du Faucon
» [Hors-Sujet] Les deux minutes du peuple

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Compagnie des Longs Marcheurs :: Archives et Administration :: Archives des RP LM :: Crash en Maguuma-
Sauter vers: